SAISISSEZ VOTRE RECHERCHE

Le monastère de Debre Bizen est un des sites culturels majeurs en Érythrée. Perché à 2 460 mètres d’altitude, son accès difficile et sa stricte observance de règles anciennes ont contribué à forger sa légende. Il abrite également une collection de manuscrits anciens extraordinaire. 

Le monastère de Debre Bizen se situe près de la ville de Nefasit, à 25 kilomètres d’Asmara. Perché à 2 450 mètres d’altitude tout au sommet du Mont Bizen, il se révèle au voyageur après deux heures de marche éprouvante. La première récompense pour cet effort est une vue à couper le souffle sur tous les alentours. Le regard porte jusqu’à la Mer Rouge et les îles Dahlak. La nuit, les lumières de la ville de Massawa scintillent au loin.

Un ensemble de petites constructions en granit rose se révèle ensuite. Nous sommes arrivés à Debre Bizen où l’histoire et la légende se mélangent.

Une fondation nimbée de mystère

Abune Philipos a fondé Debre Bizen en 1361. Ce moine a été formé par le légendaire Abune Tatyos à qui l’on attribue des miracles comme la capacité à voler dans les airs. Philipos est également un saint homme. Ainsi, une légende prétend qu’il a guéri trois infirmes simplement en les touchant avec son ombre.

Le monastère se compose de plusieurs bâtiments de granit perchés sur d’énormes rochers. L’église est le bâtiment le plus ancien et date du vivant même de Philipos. Elle est décorée de panneaux de bois colorés selon la tradition orthodoxe. De nombreux oliviers africains poussent autour du complexe. Les moines les cultivent pour leur huile, comme leurs cousins européens.

debre bizen-erythree-voyage-culture-tourisme

Les moines vivent dans une société totalement égalitaire. Tous mangent la même nourriture et portent les mêmes habits quelque soit leur rang. Ils vivent de la culture de leurs champs et de la collecte d’eau de pluie. Seule concession à la modernité, des panneaux solaires alimentent les ampoules qui éclairent le monastère.

Les religieux vouent leur vie à la prière et au secours des malades et des infirmes. Ils accueillent aussi de nombreux pèlerins venant de toute l’Érythrée. Les moines partagent donc leurs maigres ressources avec les pèlerins et les nécessiteux.

L’importance culturelle de Debre Bizen

L’observance stricte des règles fixées par Philipos est l’un des aspects les plus connus du monastère. L’interdiction faite aux femmes de pénétrer dans le monastère est la plus célèbre d’entre elles. En effet, une large croix en bois marque l’endroit sur le chemin où les femmes doivent s’arrêter. Cette règle est observée scrupuleusement car même les animaux femelles sont exclus ! Les moines utilisent seulement des mules ou des ânes mâles. Cette règle vise à les préserver de toute tentation féminine intempestive. La légende veut d’ailleurs que Philipos se soit installé là car il préférait les rugissements des lions qui rodaient alors dans les montagnes aux paroles des femmes.

Le musée de Debre Bizen est également un point d’intérêt majeur. Il abrite en effet plus de 1 000 manuscrits anciens à l’importance culturelle capitale. Le plus extraordinaire est une bible du XIVème siècle, probablement utilisée par Philipos lui-même. Tous ces manuscrits représentent de façon éclatante le savoir-faire des artisans orthodoxes. Le texte sacré est écrit en noir ou en rouge et le tout est illustré avec des enluminures élaborées.

debre bizen-erythree-voyage-culture-tourisme

Autre événement culturel d’importance, le festival de Debre Bizen se tient tous les 11 août. Des centaines de pèlerins convergent ainsi de toute l’Érythrée pour une journée de prière et de célébrations. Ce festival est l’un des temps fort pour tous les chrétiens orthodoxes de la région

Depuis sa fondation, Debre Bizen est un site majeur pour le christianisme orthodoxe. Il a traversé les siècles et les guerres intact, ce qui relève du miracle au vu de l’histoire troublée de la région. Quand on le contemple nimbé dans sa nappe de brume, on l’imagine sans peine traverser encore plusieurs siècles.

share
SUIVANT

VOTRE COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *