SAISISSEZ VOTRE RECHERCHE

La cérémonie du café est un rituel important dans la culture érythréenne. Elle a lieu après le repas pour honorer des invités de marque.

Le café pousse sur les hauts plateaux d’Abyssinie depuis l’Antiquité. En effet, la légende veut qu’un berger Oromo ait remarqué l’effet tonifiant des baies du caféier sur ses chèvres. Depuis, le café tient une place centrale dans la culture des peuples abyssins qui se partagent entre l’Ethiopie et l’Érythrée. Le goût du café a, depuis, gagné le monde entier.

C’est généralement la maîtresse de maison qui se charge de la cérémonie du café. C’est un honneur qu’elle fait à des hôtes, souvent à l’occasion d’une fête.

cérémonie du café-erythree-voyage-culture-tourisme

L’officiant décore d’abord le lieu de préparation du café avec des brins d’herbe et des fleurs. Il torréfie ensuite les grains de café frais au-dessus d’un feu dans une poêle. L’étape suivante consiste à broyer les grains torréfiés à l’aide d’un mortier puis à les tamiser. Le café moulu est placé dans un récipient contenant de l’eau appelé Jebena. Cette jarre permet de porter le café à ébullition. Les hôtes sont ensuite servis dans des petites tasses. Par tradition, la maîtresse de maison infuse le café trois fois. La première infusion donne du café très amer mais qui est aussi le plus noble. Il est possible de sucrer le café ou d’ajouter des épices comme la cannelle ou le clou de girofle. Les autres infusions sont heureusement plus douces. Le café érythréen est excellent, avec des notes de chocolat avec un arrière goût légèrement acidulé.

cérémonie du café-erythree-voyage-culture-tourisme

Les Érythréens aiment beaucoup faire découvrir la cérémonie du café. Il n’est pas rare qu’ils invitent les voyageurs de passage à partager ce moment avec eux. C’est l’occasion de mieux connaître le touriste et son pays. La cérémonie du café est un moment convivial à ne pas manquer car les Érythréens sont plutôt méfiants et distants de premier abord avec les étrangers. Enfin, sachez que les Érythréens considèrent qu’il est malpoli de ne pas goûter aux trois infusions. Vous ne pourrez refuser du café qu’à partir de la quatrième tasse !

share